Après les « stop », les « crottes »

Il y a quelques mois, le secteur de la rue de l’Ecluse était partagé sur un aménagement de la circulation destiné à ralentir et sécuriser le trafic. Après réunions, concertations, essai en situation, une solution assez consensuelle avait été adoptée.

Aujourd’hui, le sujet n’est plus les véhicules mais la promenade régulière de nos amis chiens, certes tenus en laisse par leurs maîtres, mais déposant avec assiduité et application quelques traces très malvenues. Malgré plusieurs contacts avec des riverains, impossible d’identifier animal et maître…

Il y a une dizaine de jours sont apparues d’autres « traces » marquant un chemin depuis l’école et le long de la rue de l’Ecluse. Des traces à la craie, entourant précautionneusement les crottes associées à des messages explicites (stop aux crottes). Dans le même temps des panneaux ont été apposés, limite de chemin et devant une haie pour ces riverains eux aussi « impactés ».

Les agents communaux se sont mobilisés lundi dernier pour faire disparaître les déjections canines, la pluie nourrie de ces derniers jours s’occupant de la craie (inoffensive, elle).

Une recherche au moins a abouti : nous savons qui sont les auteurs des messages et marques à la craie ! C’est une initiative de plusieurs enfants du secteur, sans doute soutenus dans leur démarche par quelques parents (?). En tout cas, opération réussie, concernant l’évacuation des crottes. Parce qu’au sujet des mauvaises habitudes, il semble que certains soient aveugles ou désespérément « indécrottables » concernant les incivilités. Concernant les remèdes, motus, laissons passer la campagne…

Cet article a 2 commentaires

  1. Robert
    Bonjour

    Je reviens sur le sujet des “déjections” canines , hier essayant d’emprunter le trottoir de la rue de l’Ecluse , j’ai renoncé à le faire rapidement , car il s’agissait d’un “crottoir” , il n’y avait pas 10 mètres sans une ancienne ou nouvelle trace parfois bien écrasée par des piétons inattentifs et même une trace de pneu bien dessinée.
    Maintenant que le trottoir serait accessible , suite à la coupe des haies , quand sera-t-il propre à l’utilisation?

  2. FRIED Jean
    Bonjour Robert.
    Nous étions “sur le terrain” ce samedi 10 octobre. Quelques élus sont chargés d’évaluer les besoins et d’imaginer les équipements appropriés pour traiter le sujet des déjections canines. Effectivement, la rue de l’Ecluse est particulièrement concernée par le problème…
    Nous prévoyons plusieurs installations (“coins crottes”, poteaux avec distributeurs de sachets, poubelles, signalétique), sur l’ensemble du village. Cette opération globale a un coût que nous mesurons et essayons de réduire.
    En attendant, il n’est pas facile d’identifier les responsables (chiens en liberté ou maîtres peu scrupuleux), et nous sommes preneurs d’informations sur ce sujet précis. Nous nous heurtons, comme sur d’autres sujets, à une incivilité banale : facilité personnelle contre intérêt général.
    Avec l’appui d’administrés concernés, nous devrions progresser dans ce domaine. Le travail est en cours.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.