Des caméras parfois utiles…

En cette fin de weekend, après un passage prolongé au 1er Salon  ” Art Santé  Bien-être ” , organisé par l’association ” AlTerreNatives 25 “, je me suis livré à un exercice plein d’enseignement : le visionnage des évènements captés par les caméras du parking de la Salle des Fêtes… le signalement de comportements douteux répétés m’incitait à la curiosité.

Depuis vendredi soir (5/04) jusqu’à ce dimanche (7/04), la zone en question a connu quelques passages dont je vous résume la chronologie.

 


 Une histoire de casque…

Vendredi, vers 21h30, un groupe de jeunes occupe le lieu. Scooters, cyclomoteurs et une voiture. La caméra n’enregistre pas (encore) les sons, mais on constate une activité débordante : rotation sur l’espace  tennis , roues arrières, discussions animés (ce que traduisent les gestes). Avec un élément particulier : un casque de moto ! Que plusieurs acteurs de la scène jettent violemment par terre, envoient dans les airs, se l’envoient ” à la figure “. finalement, il reste abandonné à terre après leur départ. Le samedi matin, les organisateurs du salon le découvrent au milieu du parking et le déposent au pied d’un container. Dans la journée, d’autres jeunes arrivent, s’en saisissent, arrachent la coque en polystyrène et la brisent en plusieurs morceaux qui restent au sol. Un autre duo arrive plus tard et tente de l’exploser en sautant dessus. Sans y parvenir. Les différents débris apparaissent sur la photo jointe… L’histoire ne dit pas pourquoi ce casque (trouvé ? volé ?) méritait tant d’indignité…

Une histoire de cartons…

Ou comment plusieurs petits gestes  anodins finissent par constituer un pénible constat. Le container recevant les cartons est fortement encombré en cette fin de semaine. Pourquoi ? Pas de réponse encore à ce moment précis… Oubli ? Affluence particulière ? Mais nous constatons le passage de plusieurs personnes qui trouvent plus pratique de déposer les cartons sur le container. La première personne commet l’acte déclencheur, ensuite deux autres l’imitent, considérant que ” comme il y en a déjà ! ” . Chacun y va d’un acte banal, dont la succession finit par agacer. Certaines personnes s’évertuent à faire rentrer du plastique et du polystyrène avec les bouteilles plastique ou les cannettes. Une mention spéciale positive à une 4ème personne qui, constatant l’encombrement du container, décolle et aplatit ses cartons pour, finalement, parvenir à les rentrer (bravo Monsieur N…T !). On remarque également l’attitude d’un administré, agacé par le résultat de ces comportements, qui essaie d’identifier les cartons posés en traquant une adresse…

 

Bien évidemment, nous ne divulguerons pas l’identité des protagonistes de ces séquences. Mais que chacun prenne conscience de ses actes et de leur restitution vidéo permanente. La constatation d’actes répétés ne restera pas sans réaction de la part de la municipalité.

Pour résumer :

TOUT CE QUI EST A L’EXTÉRIEUR  RESTE SUR PLACE  ET N’EST PAS RAMASSÉ LORS DE L’ÉCHANGE DE CONTAINERS.

IL FAUT SE CONFORMER AUX VISUELS MIS EN PLACE SUR LES CONTAINERS, QUI PRÉCISENT BIEN  “CE QUI RENTRE”.

IL N’EXISTE PAS (encore) DE CONTAINER POUR CASQUES DE MOTOS !

Le maire

JEAN FRIED

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.allenjoie.fr/2019/04/08/des-cameras-parfois-utiles/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.